Blog Infoguerre

14.10.04

Carlyle rachète et nous on regarde passer le train

Knowckers.org

Qui connaît l’entreprise Clariant à Trosly-Breuil dans l’Oise ? Pas grand monde, me direz-vous. Mais nos braves financiers « désintéressés » de Carlyle ont du flair et traquent les bonnes occases. Par exemple, cette PME Clariant qui fabrique des sels de silice qui servent à polir les couches de silicium sur lesquels on conçoit les puces de nos ordinateurs.D’un côté un groupe endetté avec un directeur d’usine Patrick Jansens qui met en avant la défense de 35 salariés, de l’autre un gentil fonds d’investissement yankee qui vient sauver du chômage ces 35 salariés. Quel beau conte de fées. On en a les larmes aux yeux.
La morale de l’histoire, c’est que le patron du site Clariant n’a pas un pouce de réflexion sur l’intérêt stratégique de son activité et se cache derrière le prétexte du chômage pour larguer sa boîte à bon prix. Encore un épisode de plus sur l’absolue nécessité de repenser l’organisation de notre économie de pointe. Il faut envoyer Seillières du MEDEV et Thibaud de la CGT à Pékin pour apprendre sur un banc d’école comment les Chinois nous donnent la leçon tous les jours en exigeant le maximum en transfert de technologie dès qu’on veut leur vendre du high tech. Et nous, pendant ce temps on se fait dépouiller par nos meilleurs alliés en se félicitant du maintien de l’emploi. Pauvre France….

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home