Blog Infoguerre

20.12.05

Le Minist�re de l?Int�rieur communique sur les attaques subies par les entreprises fran�aises

Le Minist�re de l?Int�rieur communique sur les attaques subies par les entreprises fran�aises

"Jusqu?� aujourd?hui, les services de s�curit� charg�s de la surveillance des men�es �trang�res contre les entreprises fran�aises ne communiquaient pas le r�sultat de leurs analyses. Le journaliste Herv� Brusini organisa une �mission de t�l�vision � la fin des ann�es 90 � partir du rapport annuel r�dig� par la sous-direction B charg�e de la protection du patrimoine au sein de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST). Mais ce fut un cas exceptionnel � l?�poque. L?article publi� le 29 novembre 2005 sur le site www.lexpansion.com s?appuie sur un travail �tabli par la Direction Centrale des Renseignements G�n�raux en collaboration avec la DST (fait nouveau � noter, suite � l?application d?une circulaire dat�e d?avril 2005) donne un aper�u des ing�rences �trang�res contre les entreprises fran�aises.

Les quelques dizaines d?agressions identifi�es ne peuvent �tre interpr�t�es comme une statistique car il s?agit du fruit d?enqu�tes polici�res. La DST et la DCRG ne peuvent op�rer que des coups de sonde compte tenu de la faiblesse des effectifs affect�s � ce genre de mission. Les ing�rences de nature chinoise sont d?autant plus difficiles � identifier que les services de s�curit� fran�ais n?ont pas les cr�dits suffisants pour int�grer � leurs �quipes des personnes ma�trisant les langues asiatiques. Ils font donc ce qu?ils peuvent. Mais cette communication a une valeur symbolique tr�s importante. L?administration brise enfin le silence entretenu habituellement sur ce genre d?affaires. Notons au passage que cette sensibilisation aux menaces fait partie du travail �l�mentaire pour faire comprendre l?importance strat�gique du patriotisme �conomique. Peu de d�cideurs se posent cette question qui tombe sous le sens : Que se passera-t-il lorsque la Chine nous aura rejoint sur le plan technologique ? Les deux coud�es d?avance que nous sommes cens�s conserver vis-�-vis de la Chine dans le domaine de l?innovation technologique afin de r�sister � sa comp�titivit� auront alors disparues. Et les belles th�ses d�fendues par le MEDEF qui n?a toujours rien compris � l?importance de cette notion d�fendue par le gouvernement actuel, risquent alors de voler en �clat. Avec les cons�quences que l?on imagine pour l?emploi et de l?avenir de notre �conomie."

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home